Une opération réussie, avec l’aide d’un anesthésiste réanimateur

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Lors d’une opération chirurgicale, l’anesthésiste-réanimateur tient un rôle très important. En effet, c’est à lui qu’incombe la lourde tâche d’administrer le produit anesthésiant au malade, afin que ce dernier ne ressente pas de douleur lors de l’opération, mais aussi il fait en sorte que l’opéré se réveille sans encombre.

Les étapes que doit observer l’anesthésiste-réanimateur

Il ne s’agit pas d’injecter n’importe quelle anesthésie au futur opéré. Comme tout médicament, il y a des facteurs à prendre en compte, comme les allergies à certains composants du produit, les traitements que le malade a déjà suivis, les opérations qu’il a subies auparavant. Avant toute opération alors, il est obligatoire que le patient aille un entretien avec le spécialiste, où ce dernier demande au malade ses antécédents familiaux, ses éventuelles allergies. C’est à partir de ces données qu’il va déterminer quelle sorte d’anesthésie on va injecter au malade, que ce soit une anesthésie locale ou bien générale. Ensuite, l’anesthésiste-réanimateur explique au patient le déroulement de l’opération. Pendant l’opération, il a pour tâches de surveiller la pression artérielle, le pouls ainsi que l’oxygénation de l’opéré. En cas de complication comme un arrêt cardiaque ou une hémorragie, il met en place rapidement des traitements de secours afin de rétablir la situation.

Les compétences que doivent avoir un anesthésiste-réanimateur

A part les connaissances concernant les produits anesthésiants, ainsi que les différentes techniques, il doit être très précis dans ses actes, ne pas trembler. Dès fois effectivement, la partie à anesthésier est fragile et vital, comme la moelle épinière, lors d’une péridurale. Un petit écart peut mettre en danger la vie du malade. Ensuite, un anesthésiste-réanimateur doit avoir une très grande capacité d’écoute et d’observation. Doté d’un esprit d’équipe, puisque lors d’une opération le personnel médical doit travailler ensemble afin de mener à bien leur travail. Finalement, comme il lui échoit d’annoncer aux familles des diagnostics graves, il doit être très solide moralement.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »